Vous utilisez un navigateur non supporté.

S'il vous plaît installer la dernière version de l'un de ces navigateurs.

Ignorer
[navByCategory]
CPanier
G

    Livraison

    Options d'envoi

      Facturation

      La carte de crédit se terminant par

      Votre commande

      Nous ne pouvons pas traiter votre paiement.

      S'il vous plaît vérifier vos informations de facturation et essayez de nouveau.

      Nous vous remercions de votre commande!

      Fermer le panier

      Articles

      À quand l’immunité naturelle ?

      Dans la première édition de mon livre, Candida Albicans, écrit à la fin des années 1980, j’ai suggéré que si nous ne faisions pas les efforts nécessaires à augmenter notre immunité naturelle, les infections à champignons ne seraient rien comparées aux défis micro-organiques du futur. Nous voici donc en plein « futur » avec la vache folle, la grippe aviaire, la bactérie mangeuse de chair, la maladie de Lyme, le virus du Nil occidental et l’infâme H1N1. Comment pouvons-nous augmenter notre immunité naturelle et nous armer contre ces menaces que nous devrons affronter de plus en plus souvent au cours des prochaines décennies.

      Lire l'article

      Allergies et Intolérances alimentaires - faisons la part des choses

      Les allergies alimentaires sont reliées à une variété de désordres et de symptômes. De plus, elles sont souvent insidieuses. En effet, contrairement aux réactions allergiques classiques, plusieurs aliments peuvent causer des symptômes qui se développent de quelques heures à plusieurs jours après l’ingestion de l’aliment coupable.

      Lire l'article

      Arthrite: Approche Naturelle

      Mis à part les maladies cardiovasculaires, l’arthrite est probablement la maladie qui affecte le plus grand nombre de personnes ayant atteint l’âge d’or. Dans cet article, concentrons-nous sur un type particulier d’arthrite, l’ostéoarthrite, puisque c’est, et de loin, la forme la plus prévalente, avec un peu plus de deux millions de Québécois qui en souffrent. (27 millions aux États-Unis)

      Lire l'article

      La Busserole pour aider les problèmes urinaires

      Notre société moderne est agressée par un fléau de nouvelles maladies systémiques. Ces maladies, telles que le syndrome de fatigue chronique, la fibromyalgie ou le syndrome X, augmentent dans nos sociétés modernes à un rythme alarmant. Ce sont avant tout des maladies «de terrain» qui se manifestent dans les sociétés dites civilisées. Voilà pourquoi elles sont souvent qualifiées de «maladies de civilisation».

      Lire l'article

      Cancer de la peau

      Les êtres humains n’ont jamais utilisé d’écrans solaires. Ne pensez-vous pas que l’utilisation d’écrans solaires peut être plus nuisible que bénéfique ?

      Lire l'article

      La carence en protéines : risques, conséquences et solutions

      J’ai récemment rencontré une diététiste qui m’a suggéré que j’avais une carence en protéines et qu’il fallait que j’augmente ma consommation en protéines. Mon médecin, quant à lui, m’a dit que je n’avais aucun des symptômes associés à une carence en protéines. Qui croire ?

      Lire l'article

      Diabète et Hypoglycémie - causes et solutions naturelles

      Les problèmes de glycémie sont pandémiques en Amérique du Nord. Plus de deux millions de Canadiens sont diabétiques, et, selon des estimations très conservatrices, plus de 10 millions de Canadiens, environ un tiers de la population, auraient une forme d’hypoglycémie.

      Lire l'article

      L'Extrait d'ail vieilli - une vraie panacée !

      Bien que les vertus thérapeutiques de l’ail soient vantées depuis des millénaires, cette plante a longtemps été considérée comme un remède préventif sans que l’on fût certain de son efficacité. Heureusement, les ouvrages scientifiques regorgent aujourd’hui d’études qui démontrent que l’ail, qu’il revête la forme d’un aliment ou d’un supplément, prévient les maladies cardiaques, les cancers et diminue le taux de lipides dans le sang.

      Lire l'article

      Hypothyrïodie – 2

      Dans mon article précédent, j’ai mis en perspective le phénomène de l’hypothyroïdie et j’ai fait part de différents facteurs qui peuvent mener au développement de celui-ci. En terminant l’article j’ai noté que nous allions adresser le phénomène de l’hypothyroïdie subclinique (sous-clinique) ou tissulaire – certains diront cellulaire – ainsi que celui des aliments goîtrogènes dans un numéro subséquent de la revue.

      Lire l'article

      Hypothyroïdie

      Q: Je crois avoir des problèmes de thyroïde, mais mes analyses sanguines indiquent que tout est normal. Si c'est le cas, est-ce possible que mes problèmes de thyroïde soient à la base de mes multiples symptômes?

      Lire l'article

      L’ostéo, pas rose (1ère partie)

      J'ai été diagnostiquée avec de l'ostéopénie il y a quelques semaines. Or, ma mère s'est cassée le fémur l'hiver passé en tombant. Cet accident l'a incapacitée pendant plusieurs mois, elle ne commence qu'à récupérer, et ce, très lentement. Que puis-je faire de façon naturelle pour m'aider à prévenir l'ostéoporose.

      Lire l'article

      L’ostéo, pas rose 2 ère partie

      Dans la première partie de cet article, j’ai souligné les limites de la thérapie hormonale de substitution ainsi que l’importance incontournable de l’exercice de résistance dans la prévention, voire le traitement, de l’ostéoporose. Dans cette 2e partie, j’aimerais aborder le sujet de la nutrition et son impact pour prévenir l’ostéoporose. Mais, avant d’adresser celui-ci, j’aimerais apporter deux points supplémentaires en ce qui concerne l’utilisation de médicaments.

      Lire l'article

      Le Magnésium : l’élément négligé

      Lorsque j’étais enfant, mes parents me faisaient ingurgiter des doses massives de lait de magnésie – bon, j’approche la fin de la cinquantaine et ma mémoire des faits est peut-être biaisée ! Je souffrais de problèmes de constipation et d’hyperactivité et j’avais aussi des crampes aux jambes. Le lait de magnésie améliorait le premier symptôme de façon évidente et peut-être aussi les autres. Voilà pour mon intérêt précoce en ce qui concerne le magnésium. Ce mot vient d’une région de la Grèce, la Magnésie, là où cet élément est très abondant dans les pierres.

      Lire l'article

      "Mais docteur, je mange bien". Vraiment ?

      De retour en pratique privée à temps plein, je constate combien, à certains points de vue, les mentalités ne changent que peu. Parmi le palmarès des commentaires que l’on me donne le plus souvent lors d’entrevues ou de consultations, je retrouve : « Je n’ai pas besoin de suppléments, je m’alimente bien ».

      Lire l'article

      Maladies dégénératives I - le problème

      Une maladie dégénérative en est une ou le corps, ou certaines parties du corps dégénèrent ou se « défont », plus rapidement que prévu. Ces maladies sont des maladies de « vieillissement » qui affectent le corps avant son temps. Ce qui est inquiétant dans cette catégorie de maladies ou de désordres, c’est qu’elles sont fortement présentes dans les pays industrialisés, avec une plus grande concentration en Amérique du Nord.

      Lire l'article

      Maladies dégénératives II - prévention et traitement

      Il est intéressant de constater que les approches au traitement et à la prévention des maladies dégénératives sont sensiblement les mêmes. Réduire le fardeau xénobiotique et aider le corps à éliminer ceux-ci. Combler les carences associées à la dégénérescence accélérée. Assurer un apport suffisant d’antioxydants.

      Lire l'article

      Maladies Mentales 2

      Dans le dernier numéro de Vitalité Québec, j’ai adressé le rôle des carences nutritionnelles dans le développement ou l’aggravation de maladies dites mentales. Dans ce numéro, j’aimerais aborder le rôle de l‘hypoglycémie et des intolérances alimentaires ainsi que brièvement, celui des intoxications aux métaux lourds.

      Lire l'article

      Maladies mentales et nutrition

      Mon fils a été diagnostiqué avec un trouble d'anxiété ainsi qu'un TOC (trouble obsessif compulsif). Or, un naturopathe que j'ai consulté a suggéré que certains des problèmes psychologiques de mon fils puissent être dus à la nutrition. Est-ce possible?

      Lire l'article

      La Médecine officielle, cause de sa "faillite"

      D'après certains auteurs la médecine occidentale est en "faillite" ou comme l'écrit Fernand Turcotte, professeur à l'Université Laval, "la médecine semble avoir perdu le nord". Pourquoi pensez-vous que la médecine dite officielle soit dans cet état?

      Lire l'article

      Le nutriment le plus essentiel - pas ce que vous pensez

      Selon vous, quel est l’élément nutritionnel le plus essentiel à la santé? Est-ce un minéral, une vitamine, un acide aminé ou un acide gras ?

      Lire l'article

      Nutrition et maladies neurodégénératives - 1re partie

      Mon père a la maladie d’Alzheimer et mon grand-père avait la maladie de Parkinson, tous deux des maladies neurodégénératives. Est-il possible d’en prévenir le développement chez moi?

      Lire l'article

      Nutrition et maladies neurodégénératives - 2è partie

      Comme nous l’avons vu dans la première partie de cet article, les maladies dégénératives ont une composante génétique qui a, malgré ce que l’on nous dit parfois, un effet négligeable sur le développement de ces maladies. Nous avons aussi vu que la nutrition a un effet considérablement plus grand lorsqu’il s’agit de la maladie de Parkinson ou d’Alzheimer. Dans cette deuxième partie, j’aimerais aborder trois sujets qui jouent aussi un rôle dans le développement ou l’aggravation de ces maladies. Il sera donc question d’eau, de polluants environnementaux et d’exercice.

      Lire l'article

      Peut-on vraiment faire l’extension de la vie?

      « Vous ne pouvez pas vous empêcher de devenir plus vieux, mais vous n’êtes pas obligé de vieillir. » George Burns

      Lire l'article

      La Phytothérapie - quelques pistes de réflexion

      La simplicité des plantes est souvent déconcertante (ne les appelons-nous pas les simples ?). Cette qualité nous porte souvent à conclure qu’elles ne sont pas efficaces. Malgré cette perception très répandue chez certains praticiens (l’auteur a déjà été du nombre), nous ne pouvons sous-estimer ces outils thérapeutiques dans le contexte d’une approche globale et rationnelle de la santé. L’approche orthomoléculaire, qui utilise des suppléments de vitamines et minéraux, nous offre au plus une quarantaine de substances avec lesquelles intervenir. Par contre, le nombre de substances naturelles ayant un effet bénéfique sur l’être humain, qui sont présentes dans les plantes est, pour le moins, étonnant.

      Lire l'article

      La Phytothérapie - toxicité et sécurité

      Depuis quelques mois, et surtout depuis que le gouvernement a déclaré vouloir offrir un statut particulier aux remèdes naturels, nous constatons un accroissement d’information dans les médias, qui suggèrent qu’il y a un grand danger à consommer des produits naturels. Ce sont d’ailleurs les plantes qui sont le plus particulièrement visées. J’aimerais donc, dans cette rubrique, aborder la question.

      Lire l'article

      Une plante efficace pour la Ménopause

      La ménopause reçoit une publicité importante depuis les dernières années. Cette situation de changement de vie chez la femme, situation naturelle et normale faut-il le rappeler, est considérée comme la cause majeure de l’ostéoporose, de maladies cardiovasculaires ainsi que de la maladie d’Alzheimer. Je n’irai pas en profondeur sur les causes ou les solutions alimentaires des symptômes associés à la ménopause, me contentant d’un bref rappel. J’aimerais plutôt mettre l’accent sur l’utilisation d’une plante particulière, l’actée à grappes noires, comme soutien naturel pour les femmes qui souffrent de tels symptômes.

      Lire l'article

      Prise de poids

      J’aime beaucoup vos articles. Néanmoins, j’ai une critique à vous faire, ainsi qu’à la majorité des auteurs qui écrivent dans les revues santé. Nous retrouvons moult articles sur le métabolisme, l’hypothyroïdie et la perte de poids, mais nous ne retrouvons rien sur le gain de poids. La maigreur est aussi dangereuse que l’excès de poids, mais vous semblez l’ignorer complètement. Serait-il possible d’y consacrer un article ?

      Lire l'article

      Prise de poids - 2e partie

      Dans la première partie de cet article, j’ai surtout mis l’accent sur l’aspect mathématique de la prise de poids. En effet, le but de cette première partie était de faire le point sur l’équilibre relatif entre les calories dépensées et les calories consommées. Mais la prise de poids n’est pas qu’une question calorique. Celle-ci est aussi conditionnée par le métabolisme. En effet, malgré des efforts herculéens certaines personnes semblent être incapables de perdre du poids tandis que d’autres ne peuvent tout simplement pas en prendre. Nous connaissons tous des personnes qui mangent peu et prennent du poids tout comme d’autres qui peuvent manger comme des ogres et ne pas prendre un kilo !

      Lire l'article

      Problèmes de glycémie au canada

      Les problèmes de glycémie sont pandémiques en Amérique du Nord. Plus de deux millions de Canadiens sont diabétiques, et, selon des estimations très conservatrices, plus de 10 millions de Canadiens, environ un tiers de la population, auraient une forme d’hypoglycémie. (100 millions aux États-Unis)

      Lire l'article

      Problèmes intestinaux, solutions naturelles

      Les problèmes intestinaux constituent l’un des fléaux de la société moderne industrialisée. Loin de n’être qu’un problème localisé, les désordres intestinaux affectent une myriade de systèmes du corps. En effet, les divers désordres intestinaux, qu’ils soient bénins ou malins, aigus ou chroniques, ont un impact majeur sur la santé globale de la personne. Qu’ils soient de la constipation ou de la diarrhée, ou une maladie majeure telle que la maladie de Crohn, ils peuvent avoir des effets néfastes soit en les déclenchant, soit en les exacerbant.

      Lire l'article

      Réduire le risque de maladies du cœur

      Les français prisent beaucoup la prise de magnésium (veuillez excuser mon jeu de mots) pour aider à réduire le risque de maladies du cœur. Ce nutriment est-il vraiment utile à cet effet ? Si "oui", où puis-je en obtenir dans mes aliments et de quelle façon dois-je me supplémenter, si nécessaire?

      Lire l'article

      Régime paléolithique

      Mon entraîneur m’a fortement suggéré d’adopter le régime paléolithique. Que pensez-vous de ce régime ?

      Lire l'article

      Retour à l’exercice - conseils sur la nutrition protéinée

      Avec l’arrivée de l’automne et la ferveur à recommencer à faire de l’exercice, de nombreuses personnes chercheront à augmenter leur apport nutritionnel afin d’aider leur corps à s’adapter aux changements des conditions météorologiques et à l’exercice physique. Dans cet article, j’aimerais aborder la question de la nutrition protéinée, particulièrement en matière de supplémentation en protéines.

      Lire l'article

      Se désintoxiquer efficacement et en toute sécurité

      Les naturopathes, herboristes et autres praticiens de la santé naturelle nous avisent depuis plus de 2000 ans de nous désintoxiquer régulièrement. D’ailleurs, l’une des devises du médecin de l’antiquité, Hippocrate, fut «deinde purgaré» «deuxièmement désintoxiquer». Dans cet article de Vitalité Québec j’aimerais revenir sur ce sujet et suggérer des modifications à notre approche de la désintoxication qui sauront répondre aux changements environnementaux, alimentaires et physiques qui augmentent de plus en plus le besoin de se désintoxiquer avec régularité.

      Lire l'article

      La slérose en plaques

      Mon conjoint a été diagnostiqué avec la sclérose en plaques. Pensez-vous qu'il soit possible de traiter cette maladie de façon naturelle?

      Lire l'article

      Solutions naturelles pour les problèmes de prostate

      Qu’est-ce que l’hypertrophie bénigne de la prostate (HBP) ? L’hypertrophie bénigne de la prostate (HBP) est un trouble hormonal entraînant une augmentation du volume de la prostate et, par conséquent, une constriction du col de la vessie de même qu’une réduction proportionnelle du débit urinaire. Les symptômes peuvent comprendre une miction difficile et douloureuse, une fréquence urinaire accrue, une diminution de la force du débit urinaire, ainsi qu’une urine d’aspect laiteux ou trouble. Les signes physiques se manifestent sous forme d’une prostate hypertrophiée, mais non douloureuse.

      Lire l'article

      Le sommeil

      Question: J’ai de la difficulté à dormir. J’ai essayé différentes approches, mais je ne semble pas être capable de bien dormir quoique je fasse. Avez-vous quelques idées à m’offrir là-dessus?

      Lire l'article

      Le Stress de la vie

      Un nombre imposant d’études souligne le rôle du stress dans le développement de la maladie et du «mal-être». Malheureusement, le stress est très mal compris. C’est le chercheur canadien et lauréat du Prix Nobel, Hans Selye, qui nous a aidé à mieux comprendre le phénomène du stress ainsi que ses répercussions. En effet, Selye a bien souligné que le phénomène du stress est autant physique (biochimique et physiologique) qu’il est psychique. De plus, il a bien fait ressortir le fait que le stress peut être aussi bien positif (eustress) que négatif (distress).

      Lire l'article

      Syndrome métabolique

      Votre dernier livre s'intitule Syndrome S, est-ce que c'est la même chose que le Syndrome-X? Si ce n'est pas le cas, pouvez-vous m'expliquer ce qu'est le Syndrome X.

      Lire l'article

      Tableau des aliments acides et alcalins

      Vous trouverez dans le tableau suivant la liste des différents aliments contribuant à l'acidification ou à l'alcalinisation des fluides de l'organisme, tel que l'urine, la salive et le sang veineux.

      Lire l'article

      Théories nutritionnelles - Êtes vous confus ?

      Le nombre croissant de livres sur la santé et l’alimentation est à la fois encourageant et décourageant. Il est encourageant car, il démontre un intérêt grandissant pour un mode de vie sain et un désir de prise en charge de soi-même salutaire. Par contre, ce phénomène est aussi décourageant car, de plus en plus de consommateurs se plaignent d’une confusion croissante due aux diverses théories nutritionnelles qui augmentent et se contredisent sans cesse. Les gens sont confus et ce, avec raison. Doit-on combiner nos aliments d’une manière particulière? Est-il nécessaire de consommer des aliments selon notre groupe sanguin? Doit-on adopter un régime méditerranéen? Doit-on choisir un régime asiatique et bouffer des quantités absurdes de tofu? Voilà donc quelques-unes des questions que se posent les consommateurs de plus en plus intéressés à améliorer leur santé.

      Lire l'article

      Trouble affectif saisonnier

      C’est dans les années 80 que des chercheurs ont identifié des changements dans l’état de bien-être psychologique associés aux changements saisonniers. Ils lui ont d’ailleurs donné un nom, « Trouble affectif saisonnier », Seasonal Affective Disorder en anglais. Les personnes affectées souffrent d’une baisse de leur sensation de bien-être psychologique. Dans les cas les plus graves, ils peuvent souffrir d’une véritable dépression. Quoi que les symptômes et leur intensité varient selon les individus, le trouble affectif saisonnier se manifeste généralement par une baisse de l’humeur ou même de la dépression; une baisse d’énergie; une baisse d’intérêt en général et de l’irritabilité. Ce qui caractérise ce type de désordre c’est qu’il commence graduellement avec l’arrivée de l’automne et qu’il augmente plus ou moins graduellement jusqu’à l’atteinte à son zénith à la fin de l’hiver. Les personnes atteintes ressentent une amélioration graduelle au printemps.

      Lire l'article

      Vacciner ou ne pas vacciner ?

      Vacciner ou ne pas vacciner, voilà la question. Si je me suis permis de modifier une citation bien connue tirée de Shakespeare, afin de souligner l’importance de la question de la vaccination, c’est qu’il me semble qu’à un certain point, cette dernière se rapproche beaucoup de la question existentielle de Hamlet: «Être ou ne pas être». Vacciner ou ne pas vacciner, si ce n’est pas une question de vie ou de mort c’est, tout au moins, une question de qualité de vie.

      Lire l'article